Caroline Steffen a repris les courses en 2018 en battant des records. Après 3 ans d'absence en Ironman, elle a battu le record du parcours à l'Ironman Western Australia. En 2019, elle semble rouler de plus en plus vite et de plus en plus fort, obligeant ses concurrents à tenir compte. 

Sa récente 2ème place à l'Ironman 70.3 de Davao fut une chaude bataille avec une amie, rivale mais également maman, Radka Kahlefeldt. Il s’agissait de leur deuxième rencontre en 2019, après s’être affrontées à Geelong le mois dernier. Alors que Xena s’est évanouie en raison d’une blessure lors de leur première rencontre, les deux se sont cette fois rendu coup pour coup jusqu’à ce que Kalfheldt soit enfin en mesure d’utiliser sa vitesse de niveau l’UIT pour prendre le large dans les derniers kilomètres. 

Même si Xena a manqué la victoire, les signes montrant qu’elle court plus vite que jamais sont bien présents, et son attaque à Kona cette année devrait inquiéter quelques autres femmes. L’ancienne vice-championne à Kona est une vétéran du triathlon et sait qu’il est encore un peu tôt.

« Finir cette course à la 2ème place alors que nous en sommes encore à la préparation. Voilà une lonnnnngue saison à venir » était son message sur Instagram après la course. 

Mais si elle court aussi vite maintenant, par une chaleur de 33 °C, cela laisse rêveur sur ce qu’elle pourrait faire après quelques durs entraînements avec son nouveausuper-vélo dans son arsenal. 

 

Photos avec l’aimable autorisation de: @marv.sportsphotog / AsiaTRI.com