Poids

Différentes zones du cadre nécessitent différents mélanges de fibres pour obtenir les niveaux souhaités de rigidité, résistance, poids, et souplesse. C'est à cet instant que l'ingénierie avancée entre en jeu.

Un couche de cadre de vélo en carbone est réalisée en plaçant des centaines de plis de carbone coupés individuellement dans un moule, dans un certain ordre, et selon une certaine orientation. Plus ces couches sont coupées avec précision, plus le cadre est léger, car on utilise moins de matériaux pour obtenir la résistance et la fiabilité souhaitées.

Mais ce n'est pas tout : différentes zones d'un cade de vélo nécessitent différentes exigences. L'avant du vélo, par exemple, est soumis à différentes forces dans différentes directions que la jonction du boîtier de pédalier. Il en va de même pour le tube oblique, le tube de selle, le côté entraînement de la fourche de pédalier et son côté opposé, et chacun des forces subissent des forces et des demandes qui leur sont propres.

Pour répondre à ces exigences, nous avons créer différentes couches (couches de fibres ayant des angles différents) pour les parties spécifiques du cadre afin d'obtenir la performance souhaitée. Savoir quelles fibres placées à un endroit donné et sous quelle orientation joue un rôle essentiel dans la réduction de poids, le maintien de la résistance, et la production d'un vélo confortable à rouler. C'est là que nos connaissances avancées et notre expérience en ingénierie composite entrent en jeu.

Nous sélectionnons avec précision différents types de fibres et les positionnons avec précaution aux bons emplacements et selon les bonnes orientations afin de mieux exploiter leurs propriétés. L'utilisation d'outils logiciels d'ingénierie avancée comme l'analyse par éléments finis (FEA) et le drapage de plis nous permettent de mieux comprendre exactement comment chaque couche de fibre de carbone fonctionne et si elle est correctement utilisée. En parallèle de l'utilisation de tels outils, nous mettons en pratique notre vaste connaissance en ingénierie interne à propos de leur fonctionnement et d'essais établissant une corrélation entre des résultats simulés et l'expérience mesurée en situation réelle.

Le résultat : nous construisons des vélos extrêmement légers qui sont rigides, solides et confortables à rouler.