Ben Hoffman

Ben Hoffman

Ben est un triathlète de longue distance qui vit à Tucson, dans l'Arizona, et à Boulder, au Colorado, deux grands centres des sports d'endurance. Après avoir participé à des sports d'équipe et des longues sorties familiales à vélo durant son enfance, Ben s'est mis au triathlon lorsqu'il étudiait à l'Université du Montana. Il est devenu professionnel en 2007, se concentrant alors principalement sur le 70.3 et l'Ironman longue distance. Depuis lors, il compte six victoires d'Ironman à son actif et il a terminé à la deuxième place du championnat du monde d'Ironman en 2014.

 

Q : Quel est l'accomplissement sportif dont tu es le plus fier ?

R : Difficile d'ignorer le podium au championnat du monde d'Ironman comme principal accomplissement à ce jour, ayant terminé deuxième et quatrième en 2014 et 2016, mais chacune de mes 6 victoires d'Ironman est également très spéciale. C'est particulièrement le cas de mon premier titre à Lake Placid en 2010, qui m'a prouvé que je pouvais atteindre le plus haut niveau du sport. Mes deux championnats régionaux en Afrique du Sud étaient aussi des grands moments.

Q : Quel est l'accomplissement dont tu es le plus fier en dehors du sport ?

R : Mon mariage avec ma magnifique et talentueuse épouse, Kelsey. C'est ma plus grande fan et une personne géniale. Ma participation au sport de niveau professionnel se terminera un jour, mais mon engagement envers Kelsey, c'est pour la vie.

Q : Qu'est-ce que tu aimes le plus dans le cyclisme ?

R : La sensation de liberté, les possibilités, la communautés et la mobilité. Je me souviens qu'étant enfant, j'adorais faire le tour du pâté sur mon vélo. Je ressens toujours ce plaisir lorsque je fais des longues sorties. La vitesse, le vent, l'aventure, repousser mes limites, faire des rencontres... j'aime tout !

Q : Selon toi, quel est l'élément le plus difficile du cyclisme ?

R : Les crevaisons, les chauffeurs énervés, et les sessions VO2max !

Q : Quels sont tes objectifs cette année ?

A: J'aimerais remporter une épreuve Ironman de plus dans ma préparation pour Kona, mais l'objectif principal, c'est de réaliser une bonne performance à Hawaï en octobre. Ce qui me motive, c'est de briller ce jour-là.